Commode Louis XVI en citronnier et acajou

2.450,00

Commode d’époque Louis XVI en bois massif citronnier et acajou.
Elle ouvre à trois rangs de tiroirs en façade avec des entrées et anneaux en bronze, dessus de marbre blanc veiné.
Montants à cannelures se terminant par des pieds fuselés.

Seconde moitié du XVIIIème siècle.
Travail portuaire, Nantes.

À noter :
dessus de marbre taché, poignées postérieures.

H 86 x L 117 x P 57 cm

L’on appelle meubles de port des meubles en bois exotique – principalement d’acajou – exécutés dans certaines villes portuaires françaises du XVIIe au début du XIXe siècle dans les ports de France où arrivaient les bois exotiques ou bois précieux des colonies.

Les trois principaux centres de production étaient Saint-Malo, Nantes et Bordeaux. Les meubles de port présentent une particularité : ils sont réalisés en bois exotique massif, jusqu’au bâti, parfois jusqu’aux tasseaux.

Enfin, l’une des principales caractéristiques du meuble nantais est d’associer citronnier, acajou et amarante.

RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES

MAILLET Françoise, Le Mobilier Nantais, inL’Estampille l’Objet d’Art, avril 1985.
MAILLET Françoise, Le Décor Nantais de l’armateur au XVIIIe et son mobilier en bois des isles, Nantes, Imprimeries Simonneau, 1984.

Catégories : ,

Description

Commode d’époque Louis XVI en bois massif citronnier et acajou.
Elle ouvre à trois rangs de tiroirs en façade avec des entrées et anneaux en bronze, dessus de marbre blanc veiné.
Montants à cannelures se terminant par des pieds fuselés.

Seconde moitié du XVIIIème siècle.
Travail portuaire, Nantes.

À noter :
dessus de marbre taché, poignées postérieures.

H 86 x L 117 x P 57 cm

L’on appelle meubles de port des meubles en bois exotique – principalement d’acajou – exécutés dans certaines villes portuaires françaises du XVIIe au début du XIXe siècle dans les ports de France où arrivaient les bois exotiques ou bois précieux des colonies.

Les trois principaux centres de production étaient Saint-Malo, Nantes et Bordeaux. Les meubles de port présentent une particularité : ils sont réalisés en bois exotique massif, jusqu’au bâti, parfois jusqu’aux tasseaux.

Enfin, l’une des principales caractéristiques du meuble nantais est d’associer citronnier, acajou et amarante.

RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES

MAILLET Françoise, Le Mobilier Nantais, inL’Estampille l’Objet d’Art, avril 1985.
MAILLET Françoise, Le Décor Nantais de l’armateur au XVIIIe et son mobilier en bois des isles, Nantes, Imprimeries Simonneau, 1984.